Zion I & The Grouch Are… Heroes – In The City Of Dope

(Om Records)

Là-bas dans votre lecteur CD! Est-ce un « single»? Est-ce un maxi? Non, c’est Zion I & The Grouch, les héros de City Of Dope qui font danser la veuve et l’orphelin à grands coups de « beats» peaufinés. Bien qu’il ne porte pas la cape ou le costume en lycra, ce trio rap (deux MCs et un DJ) pourfend les clichés du genre en se réappropriant les tendances jazzy (l’entraînante pièce “Trains & Planes» le démontre bien) et funk (par exemple : la décontractée « Smack») de la vieille école. Comme Superman à la kryptonite, Zion I et compagnie ont eux aussi leur faiblesse: la cohérence. Bien que le disque contient son lot de tubes, il est toutefois supplanté par les bides et certaines rimes pauvres. Bref, le paysage urbain de City Of Dope est en dents de scie. Les amateurs de The Roots, K-os et Dilated Peoples devraient toutefois apprécier. Excelsior!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *