Wolf Eyes – Human Animal

(Sub Pop)

Formation noise du Michigan aussi énergique qu’hyperactive (plus de 150 parutions autant lancées à la « fais-le toi-même» que sur une myriade d’étiquettes), Wolf Eyes montre des dents sur Human Animal. Oeuvre inquiétante alternant entre des atmosphères lancinantes — citons les pièces introductives « A Million Years», « Lake Of Roaches» et « Rationed Rot ” à titre d’exemples — et des moments de purs délires (tel que capté sur la pièce titre), Nate Young et ses acolytes arrivent à créer d’impressionnants crescendo ou distorsions de guitares et chants de baleines en viennent à se confondre. Album évidemment pas à la portée de tous (c’est du noise après tout), Human Animal est une drôle de bête qui intriguera autant les fans de formations lourdes comme Manowar, voire Nine In Nails à l’époque de The Downward Spiral, que les angoissantes compositions d’Angelo Badalamenti.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *