Villa Borghese – Éponyme

(Indépendant)

À l’image du célèbre jardin de Rome, la formation montréalaise Villa Borghese vient de pondre un maxi pop rock éponyme aussi touffu que soigné. Projet réunissant des membres de SAS-31 et de Boomeko, ces musiciens abondent sans prétention dans la brit pop ainsi que dans le rock plutôt seventies. Pendant que les voix et les textes peuvent rappeller l’oeuvre de Ben Folds (surtout sur « The Miracle Worker »), les instrumentations risquent autant de plairent aux amateurs des Jayhawks qu’aux fans des Manic Street Preachers. Formation qui remporte déjà un certain succès local sur les ondes des radios alternatives avec ce compact, Villa Borghese vaut le détour. En concert le 17 juillet au Café Chaos. ► 8 (AP)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *