Rien ne se perd, rien ne se crée…

… il n’y a que des imitations…

Dans le coin droit, Trash Fashion et la pièce « Tight Body » (via Does It Offend You, Yeah?). Puis dans le coin gauche, Blur et leur classique « Boys & Girls » qu’on peut écouter en cliquant sur le machin suivant…

Est-ce moi ou ça se ressemble!?

En passant, Trash Fashion sera bientôt de passage est déjà passé à Montréal (merci à Mathieu pour la correction)…Plus sérieusement, je serai bientôt de retour avec du contenu qui en vaut la peine. En attendant, vos gueules et dansez!

2 réflexions au sujet de « Rien ne se perd, rien ne se crée… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *