Radios engagées?

Dans un communiqué envoyé le 8 mars dernier (bonne journée de la femme pour quiconque se sentant concerné, en passant), la station de radio CISM disait qu’elle…

“[…] veut inciter les jeunes à exercer leur droit de vote. Leurs voix comptent et ils se doivent de les faire entendre haut et fort. La station de radio de l’Université de Montréal appuie donc l’initiative de la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) et de la Fédération étudiante collégiale (FECQ) qui présentent la tournée Momentum : Printemps 2007.

Cette série de spectacles mettra notamment en vedette Karkwa, Fred Fortin, Les Breastfeaders et Louis-José Houde. Cet événement servira de catalyseur en démontrant, par l’entremise d’artistes québécois connus, que voter, c’est important! Ne poursuivant aucun but partisan, Momentum : Printemps 2007 se veut plutôt une occasion pour sensibiliser les moins de trente ans et ainsi « faire sortir le vote ». Puisque CISM 89,3 FM est la radio des 30 000 étudiants de l’Université de Montréal, elle considère que l’engagement envers ses auditeurs doit aussi se traduire par une implication accrue dans les causes auxquelles croient les jeunes.

En plus de diffuser de la musique alternative et d’encourager la scène musicale montréalaise, CISM 89,3 FM est un médium de diffusion de l’information originale et singulière. […]”

Pour un média qui se veut “engagé” et qui désire “faire sortir le vote”, c’est tout de même bizarre de constater qu’il n’y a pas d’entrevues ni de débats à caractère politiques de prévus à la grille horaire de “La Marge” alors que CIBL, de son côté, carbure à ce genre de contenu ces jours-ci.

PS: Je l’sais que je ne suis pas la personne la plus politisée de la planète, mais je trouvais ça “weird” quand même bon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *