::: Podmodernisme 25 ::: spécial en retard :::

Bonjour groupe!

On est vendredi et d’ici quelques heures, je parlerai à ces deux demoiselles pour un journal local…

Céline Dijon du groupe Nous Non Plus (ex Sans Culottes)

Emily Haines de Metric

Bref, grosse semaine pour moi et désolé de couper court…

Cliquez ici pour vous abonner/synthoniser

Dirigez aussi votre souris par ici afin d’écouter/télécharger cette 25e édition

Bonne semaine!

Cafeine – Montréal (comp: 15 ans de marge)
The Call Up – Where The Night Takes You (Demo)
Boohoo – Last Ride (simple)
Le Nom – La Petite voix du printemps (Allez chérie, fais-moi mal!)

Les Gros chars – Tu m’as laissé tombé (simple)
Surcharge – Né pour être millionnaire (Au bar chez Satan)
Les Goules – Montagne (Memories)
Les Chiens – La Faute à la pluie (Rosk)

Omnikrom – XXX ce soir (ep: FM2)
Lesbians On Ecstasy – Revolt (Giggles In The Dark)
Tiga – Far From Home (simple)

Sunset Rubdown – Graveyard (simple)
The Dears – Who Are You, Defenders Of The Universe? (No Cities Left)
Magic Weapon – Fireflies (simple)

Bonne semaine, j’vous aime tous, j’vous fais des préliminaires pis j’viens avec vous visiter vos parents en région! À bientôt!

8 thoughts on “::: Podmodernisme 25 ::: spécial en retard :::

  • Bonjour!

    La nouvelle édition devrait être en ligne ce lundi.

    En attendant, y’a toujours les archives —–>

    Bonne journée!

  • C’est très dur. Mais on ne parle pas de ma belle gueule croisée à un show sur d’autres blogues MOI! 😉

    Je viens de terminer l’entrevue avec Céline Dijon et c’était charmant. Je vais rejoindre madame Haines et son crew dans quelques heures pour me faire briser le coeur (avec ma chance, je vais sans doute me retrouver à interviewer son mec, merde!).

  • ouh ah oh
    références croisées

    André, je sais même pas de quoi t’as l’air, peut être que je te croise tout le temps pis que je trouve que tu as l’air de l’homme de ma vie…

    Pis tu viendras pas au Bathroom Dance parce que t’as un lancement de journal…

  • MEC! Kesse t’attend pour flickr-er tes photos dEmily Haines. Allez… garde les pas toutes pour toi.

    À y penser, tu dois tellement avoir des photos compromettantes de vedettes d’indie avec tes plugs cismiennes et bangbangiennes.

  • Je suis malheureusement très (voire trop) bas dans l’échelle « hipster ».

    Et comme l’entrevue était autant avec madame Haines que son petit ami James Shaw, on repassera pour les photos compromettantes… malheureusement.

    Oh et Annie, je m’incline d’avance devant (insert clever name), il est beaucoup plus jol, galant et sympathique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *