Paul Ahmarani & les Nouveaux mariés – Portrait vivant

(Audiogram/Sélect)

Encensé par la critique pour ces rôles de bohème bourgeois et d’ingénieur chômeur dans des films comme La vie avec mon père et La moitié gauche du frigo, le comédien Paul Ahmarani se la joue maintenant chanteur sur son premier album Portrait Vivant. Une performance malheureusement décevante d’ailleurs. Silence sur le plateau, critique d’un disque cinématographique.

« Flash back » : la prémisse veut donc qu’Ahmarani – en route vers l’autodestruction – aurait fait un détour par l’introspection et l’écriture afin de se ressourcer et se retrouver. Confiant les rôles d’acteurs de soutien dès 2003 à ses copains les Nouveaux Mariés formés de la choriste Émilie Laforest et du guitariste Joseph Marchand, le trio mené par Ahmarani se mettra donc à composer en 2004 les mélodies et textes qu’on pourra retrouver sur Portrait Vivant. Tel le Last Days de Van Sant – sans le « shocking ending » heureusement – fin du premier acte et fondu au noir.

Bien qu’il soit « injuste » de comparer la carrière cinématographique d’Ahmarani à ses prétentions musicales, le fait demeure que jamais la deuxième n’aurait levée sans la première. Tout ça pour dire qu’on aurait espéré une première offrande un peu plus unique de cet habitué des Prix Jutra. De la pop saccharinée de La Migration (qui raconte l’amour « impossible » entre un chat et un oiseau… ne manque plus que Sandra Bullock et on a un « block buster »), au rock « Hives diète » de Guerre académie (écorchant – à peine – du même coup l’administration Bush et la convergence des médias… du jamais vu, en effet), ce Portrait vivant manque malheureusement de profondeur.

Sans toutefois être un navet, l’interprète semble toutefois s’éclater à fond – malgré sa voix particulière qui demeure toutefois plus agréable que celle de Caroline Néron – et c’est ce qui compte. Aurons-nous droit à un Portrait Vivant II : Return of the Paul? À suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *