Minables ou minoritaires?

Hop! Le copié-collé du jour…

8 mars 2007

Les libéraux censurent le punk rock à CIBL

BangBang

CIBL Radio-Montréal (101,5FM) retire de ses ondes l’émission L’Orange électrique suite à une pression du Parti Libéral du Québec. Son producteur, Patrick Lamoureux, a appris la nouvelle aux lendemains des élections.

L’émission de rock anarchiste qui diffuse chaque vendredi soir depuis 3 ans faisait, le 23 mars dernier, un spécial très critique à l’endroit de la politique et des élections.

Au terme d’un bloc musical incluant Politichiens (B.A.R.F.) et Les anarchistes (L.Ferré), l’animateur a diffusé le bloc publicitaire prévu par la station. À sa grande surprise, on entendait Jean Charest vanter son candidat Vahid Vidal. Il a alors coupé la pub, expliquant qu’elle allait à l’encontre des idées émises par les artistes entendus.

Des bénévoles de la campagne libérale qui écoutaient l’Orange électrique pour s’assurer de la pertinence de l’investissement publicitaire ne l’ont pas trouvé drôle. Pas plus que l’animateur qui se demande pourquoi CIBL, qui dispose de plus de 300 plages publicitaires par semaine, a choisi l’heure anarchiste pour Patapouf et son équipe!

Le mardi suivant, les organisateurs libéraux exigeaient réparations auprès de la station. CIBL, qui dépend de la publicité et d’une subvention symbolique octroyée par le gouvernement, a calmé le parti politique en retirant de sa programmation l’heure punk franco.

C’est tous les groupes émergents qui passaient tour à tour à l’émission qui sont pénalisés.

Peut-être aurait-on pas dû passer la toune de Starbuck Débranchez-moi, je suis un libéral!

-Patrick Lamoureux

Ri-di-cu-le!

Gli Anarchichi.mp3 (reprise de « Les Anarchistes » de Léo Ferré en italien… j’n’ai pas trouvé la version francophone, en effet)

Une réflexion au sujet de « Minables ou minoritaires? »

  • Drôle de situation, et un bon dilemme pour la radio.
    Mais tout ça part d’un geste de l’animateur, qui, je pense, a déjà reconnu ses torts. Patrick fait du bon boulot avec son show, mais je crois que s’il avait laissé finir les pubs, et qu’il avait parlé après, même contre elles, CIBL n’aurait pas réagi de la même façon. J’ai eu en cours de campagne électorale beaucoup de pubs des partis politiques durant mon émission, et je ne me suis pas gêné pour faire jouer Mario, de Mononc’ serge, et même Débranchez-moi, cité dans le texte du Bang Bang. Faut juste laisser laisser les moments de pub à la pub, et utiliser nos minutes d’antenne pour réagir.

    Ceci dit, je n’ai pas entendu les propos de Patrick, mais les Libéraux s’attendent-ils, en achetant de la pub à cette heure-là, à ce que les esprits libres de CIBL restent passifs?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *