Lightspeed Champion – Falling Off The Lavender Bridge

(Domino Recording Co.)

Après avoir fait un premier “bip” (hum… un “schrrrrrrrrr ” serait plus indiqué dans le cas présent) au sein de Test Icicles (un groupe londonien post punk qui est aux antipodes de son actuel gagne-pain, mais comme les critiques – ces êtres tristes et souvent éjaculateurs précoces – aiment étaler leur savoir, voici donc…), Devonte Hynes se remet en selle rapidement et de façon admirable sur l’excellent Falling Off The Lavender Bridge, premier album de son violon d’Ingres indice pop. Enregistré au Nebraska en compagnie de plusieurs potes du Conor Oberst (le percusionniste de Bright Eyes Mike Moggis, le chanteur de Cursive Tim Kasher et la future mère de mes enfants Kianna Alarid de Tilly & the Wall), ce compact rappelle évidemment plusieurs projets de l’étiquette Saddle Creek, autant au niveau des mélodies aigres douces que du spleen transpirant des textes d’Hynes (bien que la rupture est sûrement un pré requis chez les artistes endisquant au Nebraska, Devonte s’en tire plutôt bien sur des pièces comme “Midnight Surprise ”). Plus près de nous, Lightspeed Champion devrait conquérir les amateurs de The Dears. L’année est encore jeune, mais on peut quand même prédire que Falling Off The Lavender Bridge de Lightspeed Champion devrait se mériter son lot de médailles d’ici quelques mois au sein des listes citant les meilleures parutions de l’année. Bref, ne passez pas à côté!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *