L’après Calliari…

Cette semaine, y’a une entrevue avec Anonymus dans le journal des étudiants de l’UQAM. On y parle surtout de la « rupture » entre le groupe et Marco Calliari. Quelques citations…
«Son projet solo, ça nous mettait des bâtons dans les roues. On attendait toujours après lui. C’était frustrant […]. Ça va peut-être prendre une couple d’années avant qu’on le digère.»

«Avant l’enregistrement, j’ai montré le texte à quelqu’un. La personne se sentait mal juste à le lire, lance l’auteur sur le ton de la confession. Nous, on ne s’autocensure pas. Ça vient des tripes.»
À propos de la chanson « Fonce ou crève », pièce écrit la journée même du départ de Calliari.

On peut lire l’article ici.

Oh et sans aucun lien, voici le clip de « Montréal (cette ville) » de Xavier Cafeine…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *