Kimya Dawson – Alphabutt (K Records)

Après avoir ravie le grand public avec la trame sonore de Juno, Kymia Dawson vise maintenant les enfants avec Alphabutt, une collection de comptines qui séduit petits, moyens et grands. Contrairement aux habituels produits du genre, Dawson ne prend pas son public cible pour des cons et n’a pas peur de se salir. Textuellement, l’ex Moldy Peaches abonde autant dans la fantaisie (« Little Monster Babies » aborde une invasion de vilains, vilains bébés vandalisant une ville) que dans la scatologie (Carmen Campagne et sa vache vont se laver les oreilles après s’être envoyée « Pee-Pee In The Potty » qui, à défaut d’être proprette, touche crûment le quotidien des morveux). Mélodiquement, Dawson réussie habilement à marier son anti folk aux bruits de briquelettes Lego s’écroulant et autres percussions ponctuant les matinées des mioches et de leurs parents. Que dire de plus? Alphabutt me donne l’envie de répandre ma semence à tout vent afin de me reproduire et d’en profiter au maximum avec ma descendance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *