Justin Nozuka – Holly

(Coalition Entertainment Records / Outcaste)

Avec son jeune âge (19 ans) et sa gueule de jeune premier, le chanteur folk Justin Nozuka a tout pour se faire détester par les plus aigris des mélomanes. Heureusement pour lui, il est bien armé: le torontois allie textes sympathiques et “riffs” simplistes mais ô combien accrocheurs (la contagieuse “Golden Train” en est un bon exemple) sur un premier compact convainquant. À quelquepart entre le soul, le blues et le pop, Nozuka suscite autant Ben Harper sur des pièces comme “Mr Therapy Man” que Peter Elkas et même Justin Timberlake au passage (notamment lors de la ballade “After Tonight”). Bien qu’Holly arrive un peu tard dans la course des meilleurs albums canadien, il s’avère tout de même une agréable découverte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *