Hard-Fi — Once Upon a Time in the West

(Warner)

Contrairement au western spaghetti qu’il suscite, le deuxième compact de la formation rock alternatif Hard-Fi est loin d’être épique. Alors que le collectif britannique se distinguait de The Bravery et autres feux de Bengale du genre en catalysant plus The Clash que Joy Division sur le disque Stars of CCTV paru en 2005, le chanteur Richard Archer et ses potes se contentent cette fois-ci de « faire différent » seulement dans leur choix de pochette. Bien que cette nouvelle cuvée de pièces aussi « catchy » qu’aseptisées (l’orchestrale « Can’t Get Along With You » vient en tête) n’est pas foncièrement mauvaise, il est surtout désolant de constater que ces cowboys se font plus pieds-tendres sur Once Upon a Time in the West.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *