Bright Eyes – Noise Floor (Rarities: 1998-2005)

(Saddle Creek/Sony)

Projet folk rock mené par le charimastique — mais ô combien geignard — Conor Oberst, Bright Eyes fait beaucoup de bruit pour rien avec la compilation Noise Floor. Ramassi disparate de chansons inédites et de pièces rares, ce compact réuni autant des bijoux comme le déchirant duo «Weather Reports» que des retailles («Mirrors And Fevers» vient en tête) enregistrées tout au long de la carrière du jeune prodigue. Comme ces chansons ont autant été captées sur des magnétophones qu’en studio, le produit final est évidemment inégal. Une constante demeure toutefois: le talent de parolier d’Oberst.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *