Alexandre Champigny – Budda Ciné Roll

(Audiogram)

Trois ans après s’être dévoilé grâce à son projet les Trompe L’œil (sans lien avec le fameux compact de Malajube, bien évidemment), l’auteur-compositeur-interprète offre le succulent Budda Ciné Roll. À l’image de ses collaborations avec les Navet Confit, Télémanque et Le Husky à titre de musicien invité, Champigny abonde lui aussi dans de l’indie pop que les amateurs de Dumas et même de Leloup (surtout sur « Je vais m’hypnotiser ») devraient particulièrement apprécier. Bien que les mélomanes qui auraient découvert l’artiste avant ce compact auraient sûrement espérés plus d’explorations, Budda Ciné Roll demeure une agréable surprise en plus d’être un délice pour les oreilles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *