Avance rapide !

Je ne sais pas pour vous, mais 2008 m’a paru plutôt morne. Rupture, béguin, restructurations, crises économiques, prendre quelques livres, puis en perdre, la trentaine qui pointe, les cheveux blancs aussi, patati, mais surtout patata. Sans vouloir trop me la jouer « scribouillard blasé », j’associe plus l’année à mes frasques personnelles qu’aux découvertes musicales et, croyez-moi, ça Read more about Avance rapide ![…]