Être “emo” ou “de son temps”

Parce que des billets sur le “emo”, c’est toujours divertissant. À lire sur le blogue du Ici en cliquant… euh… ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *