::: en attendant le prochain épisode ::::

  • Le troisième épisode de la baladodiffusion Le Ragoût – qui semble être le penchant sherbrookois de Podmodernisme – vous propose une entrevue avec Malajube. Les interventions sont parfois douteuses, mais c’est plutôt bien réalisé. À découvrir.

  • En parlant de Malajube, entrevue réalisée en France avec le toujours très agréable Nabi par ici et votez pour eux sur la CBC 1 par là.

  • La Connexion, une excellente émission de radio diffusée sur les ondes de CFOU qui aborde les nouvelles technologies, archive maintenant ses éditions! Profitez-en!
  • Un remix de The Organ (l’incroyable formation canadienne qui donne les concerts les plus survoltés du monde entier, oui c’est du sarcasme), ça vous dit?
  • Remix signé MSTRKRFT (le penchant “dance” de DFA1979) d’une pièce du groupe de Juliette Lewis par ici!
  • Écoutez une nouvelle pièce (plutôt décevante) des Stills par ici et télécharge des pièces “live” par là.
  • Un petit article sur le King Khan BBQ Show par ici. Rock on, calisse!

Pour conclure, un petit vidéo de Kevin MacDonald, un comédien né à Montréal et qui a aussi été membre des fameux Kids In The Hall:

Bonne semaine!

4 thoughts on “::: en attendant le prochain épisode ::::

  • Salut André.

    Merci d’avoir parlé de nous sur ton blog! Je crois vraiment que nous avons intérêt à collaborer et à se supporter dans nos projets respectifs afin de promouvoir la baladodiffusion au Québec.

    J’aimerais connaître le fond de ta pensé concernant ton commentaire sur la pertinence de nos interventions. Je suis très ouvert aux critiques constructives mais j’ai besoin de viande autour de l’os afin de bien comprendre le message. Pour l’instant c’est moi qui ne comprends pas la pertinence de ton intervention “publique” à notre sujet… À prime abord ton commentaire m’apparaît plutôt négatif que constructif.

    Je crois aussi que Le Ragoût n’est pas le penchant sherbrookois de podmodernisme. Il s’agit simplement d’une autre baladodiffusion québécoise s’intéressant à la musique émergente en générale, sans restriction quant au territoire et au genre diffusé.

    Au plaisir!

    François
    http://leragout.microsillon.ca

  • Bonjour François et à toute l’équipe du Ragoût,

    Tout d’abord, désolé pour mes commentaires plutôt chiches en ce qui concerne votre baladodiffusion. Comme je profitais d’une accalmie au boulot pour rédiger mon billet, j’ai dû faire vite. Pardonnez-moi aussi d’avoir décrie votre projet comme étant le « penchant sherbrookois » du mien. Une fois de plus, je devais faire vite et c’est la première description concise qui m’est venue en tête pour parler de votre truc. Loin de moi l’idée de voir mon « podcast » comme un projet sérieux ou une référence en la matière (crisse, je l’enregistre en boxers la plupart du temps !).

    Je ne m’excuse toutefois pas de mon opinion qui est ni constructif, ni négatif sur cet espace public, mais aussi personnel. J’aime votre production, mais pas vos interventions, point. C’est tout simplement une question de goûts.

    Après tout, qui serais-je pour vous donner des pistes ? Je suis moi-même réputé pour être « agaçant » ou « hystérique » (quoique certaines personnes apprécient) aussi bien à la radio que sur Podmodernisme . Qui serais-je pour vous dire quoi améliorer ? Comme je vois ce nouveau médium comme étant une voix « pirate » – voire « anarchiste » – dans un océan de voix graves et étudiées d’animateurs de « radios numéros un au Québec ! Yeah ! », la dernière chose que je souhaite au « podcasting », c’est que ces adeptes suivent une recette ou un modèle.

    Si ça peut vous « consoler », je vous trouve de même plus agréable au micro que l’équipe de Melopia.ca qui – malgré une impressionnante préparation et la quantité d’information livrée – communique avec ces auditeurs avec le flegme d’un Bernard Derôme sous sédatifs. D’un autre côté, je préfère le style d’Evens de «Francopode» (est-ce que ça roule toujours Evens ?!) ou d’Alex d’«Insert Clever Name» au vôtre. Tout simplement une question de goûts, dis-je.

    Je vous encourage tout de même à poursuivre votre démarche, plus il y aura de musique alternative et indépendante sur les ondes (qu’elles soient FM ou sur la toile), mieux c’est.

    Ciao, bitches !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *